Dimanche magazine Les lagunes contaminées de Mercier Nouveau

Dimanche magazine Les lagunes contaminées de Mercier Nouveau

L’histoire des lagunes contaminées de Mercier, au sud de Montréal, a longtemps fait la manchette. On n’en parle plus depuis longtemps, même si rien n’est réglé. À la fin des années 60, le gouvernement québécois a autorisé les déversements de résidus d’hydrocarbures dans les lagunes de Mercier. On pensait, à l’époque, que le sable allait absorber les huiles. Il a fallu que l’eau du robinet soit contaminée pour que l’on constate qu’on avait fait fausse route. Le long processus de décontamination des lagunes de Mercier a alors commencé, sans résultats à ce jour. Un procès pour déterminer qui doit payer pour la décontamination est devant les tribunaux depuis 10 ans. Un incinérateur a été construit pour brûler les hydrocarbures qui ont pollué les lagunes de Mercier, il y a 40 ans. Cela fut insuffisant. Les hydrocarbures ont souillé la nappe phréatique et, aujourd’hui, Mercier prend son eau à l’aqueduc voisin. Des militants écologistes étudient l’environnement, notamment les animaux morts, pour déterminer l’impact de l’incinérateur. Reportage du 9 octobre 2005.

  • 2005
  • 00:16:56
  • 13-14
  • Ajouté le: 13 juin 2017
Désolé, l’accès au contenu du portail Curio.ca est réservé aux abonnés. Vous pouvez vérifier si votre école ou votre institution est abonnée à Curio.ca en consultant la page Abonnés de Curio.ca.