Les Actualités Rapport Erasmus-Dussault : Ottawa présente ses excuses aux autochtones Incontournables

Les Actualités Rapport Erasmus-Dussault : Ottawa présente ses excuses aux autochtones Incontournables

Le rapport de la Commission royale d’enquête sur les peuples autochtones (rapport Erasmus-Dussault) a été déposé le 21 novembre 1996. Le rapport consacre un chapitre entier aux pensionnats autochtones, invitant le gouvernement à reconnaître ses torts dans le dossier des écoles résidentielles et à créer un fonds pour la guérison sociale. En 1998, la ministre des Affaires indiennes et du Nord, Jane Stewart, présente des excuses officielles aux victimes des pensionnats, reconnaissant les injustices et les abus subis par les autochtones dans le régime des écoles résidentielles. Parallèlement, une société à but non lucratif, la Fondation pour la guérison des autochtones, est établie afin de gérer la subvention de 350 millions de dollars octroyée par le gouvernement fédéral. Interviewé au lendemain des excuses solennelles prononcées par le gouvernement fédéral, le juge René Dussault, qui a coprésidé la commission d’enquête, estime que cette déclaration est une étape fondamentale dans le processus de réconciliation. Cette première étape devra selon lui être suivie d’une sensibilisation du grand public au passé des autochtones. Date de diffusion : 7 janvier 1998.

  • 1998
  • 00:14:59
  • 13-14
  • Ajouté le: 26 août 2016
Désolé, l’accès au contenu du portail Curio.ca est réservé aux abonnés. Vous pouvez vérifier si votre école ou votre institution est abonnée à Curio.ca en consultant la page Abonnés de Curio.ca.