• KIRANO : Des portraits inspirants des Premières Nations

    VISIONNEZ MAINTENANT

    Kirano est un mot atikamekw qui signifie « nous ». En fait, pour être plus juste, c’est un concept qui pourrait être traduit par l’expression familière « nous autres ». Les Atikamekw utilisent le mot kirano pour faire référence à leur peuple, à leur nation.

    Comment se définit ce « nous » autochtone en 2015? Plus que jamais, l’identité autochtone est à un tournant. Une jeune génération se lève, souhaite faire entendre sa voix et désire se projeter dans l’avenir tout en préservant sa culture et ses traditions.

    Kirano, ce sont 10 portraits de personnalités autochtones fortes et inspirantes. Dix façons différentes et uniques d’exprimer son identité et son appartenance. Malgré leurs différences, toutes ces personnalités ont en commun l’espoir, ainsi que la fierté, de représenter leur nation.

  • JE SUIS MICHIF : une série documentaire portant un regard sur la réalité des Métis aujourd’hui

    VISIONNEZ MAINTENANT

    Je suis Michif porte un regard sur la réalité des Métis au Canada aujourd’hui. La série de cinq épisodes est le récit de la vie d’Aimée Craft, une Métisse manitobaine avocate, spécialisée en droit autochtone. Elle quittera sa communauté afin de mieux saisir ce que c’est être Métisse : son histoire, son identité, ses droits, sa culture et son avenir. Les cinq épisodes s’interrogent sur la légitimité de cette communauté, évoquent ses hauts faits et parlent de sa contribution à la diversité culturelle canadienne. Aimée Craft nous fait partager sa passion et son angoisse devant les enjeux qui sont ceux de la nation métisse.

  • VolteFace : penser la routine d’une tout autre manière!

    CLIQUEZ ICI POUR DÉCOUVRIR LA SÉRIE

    Quelques-uns parmi nous ont sauté du petit train-train. Sans crier gare, ils ont déjà commencé à réinventer le quotidien, à cultiver des légumes sur les toits, à travailler juchés dans les arbres, à festoyer au milieu du désert. Plus allumés que marginaux, leurs modes de vie sont sains, sensés, inspirants et beaux. Ce sont les figures de proue sans prétention de ce qui deviendra peut-être, un jour, une révolution.

    Une équipe de jeunes cinéastes part à la rencontre de ces gens, afin de savoir pourquoi et comment ils ont décidé de se nourrir, de se déplacer, de se connecter, de travailler et de s’éclater autrement. Puis ils imaginent un geste retentissant, afin de faire eux aussi Volte-Face, ne serait-ce qu’un instant.

    VolteFace, c’est penser la routine d’une tout autre manière.

    C’est le métro, boulot, dodo du troisième millénaire!

    Produite par Blimp Télé, la série documentaire composée de cinq épisodes de 30 minutes suit Martin Amiot et Olivier Donati dans leur quête d’un monde autrement plus inspirant. D’une facture visuelle très léchée, VolteFace jouit également d’une trame sonore originale qui donne un ton résolument jeune et dynamique à la série documentaire. À la base du projet, un trio d’amis et de créateurs : Martin Amiot, qui a notamment réalisé le court-­métrage I BIKE, Olivier Donati, scénariste et assistant à la réalisation, et Philippe Bellemare, directeur de la photographie qui assure également le montage et la postproduction.

    VolteFace sur le web

    Pour connecter autrement avec l’émission, le site propose aux internautes une immersion originale dans l’univers de Volte-Face. En plus de pouvoir approfondir les sujets abordés, on y retrouve de l’information sur les lieux visités et on peut tester ses connaissances avec un jeu-questionnaire. De plus, chaque épisode est accompagné d’une vidéo exclusive souvent humoristique et toujours surprenante concoctée par les documentaristes.