• Rebondir grâce au basketball

    Le basketball est l’un des sports les plus pratiqués au Canada. Dans une école de Montréal, des travailleurs sociaux misent justement sur cette activité pour motiver les élèves. Annie Hudon-Friceau, journaliste à l'émission Remue-ménage, s’est rendue à la polyvalente Jeanne-Mance, là où la passion du basketball retient les jeunes sur les bancs d’école.

    « Bien dans mes baskets » a fait des petits. Le programme est maintenant intégré à 15 établissements scolaires au Québec, et a même une visibilité internationale. L’instigateur du projet, Martin Dusseault, est invité à donner des conférences en Europe et aux États-Unis. Certains anciens du programme ont maintenant une carrière professionnelle en basketball!

    VISIONNER MAINTENANT

  • La crise identitaire des enfants de la loi 101

    La loi 101 a sans aucun doute réussi son pari de franciser les enfants issus de l’immigration au Québec. Mais ces jeunes ne se sentent pas Québécois pour autant.

    Un texte de Danielle Beaudoin

    « Je ne me suis jamais sentie Québécoise, mais j’ai habité ici toute ma vie, et mes parents aussi », confie une étudiante du Collège Vanier dans le documentaire Les Québécois de la loi 101.

    Ce grand reportage du chroniqueur culturel et journaliste-intervieweur Stéphane Leclair et de la réalisatrice et productrice Judith Plamondon est rempli de témoignages tout aussi déconcertants.

    Pour les 40 ans de la loi 101, les auteurs ont voulu voir comment se portaient aujourd’hui les jeunes issus de l’immigration. Oui, ils parlent français, mais s’identifient-ils à la culture québécoise? La réponse est non, à la grande surprise de Stéphane Leclair et de Judith Plamondon.

    Les auteurs ont notamment rencontré des étudiants issus de l’immigration dans deux écoles montréalaises : le collège anglophone Vanier et l’école secondaire multiethnique La Voie, dans Côte-des-Neiges. Ils ont découvert que ces enfants d’immigrants, nés ici ou arrivés quand ils étaient jeunes, vivaient une crise identitaire.

    Pour eux, se dire Québécois, c’est quelque chose de difficile, « parce qu’on leur refuse l’appartenance parfois, parce qu’ils ne connaissent pas bien la culture québécoise », constate Judith Plamondon.

    « T’es Québécoise? Mais tu viens d’où? »

    « C’est toujours les mêmes questions : "Vous venez d’où? Vos parents viennent d’où? Votre accent, ce n’est pas québécois?" », raconte une étudiante du Collège Vanier, dans le documentaire.

    Des jeunes affirment qu’on leur a si souvent refusé l’appartenance à la société québécoise qu’ils ont décidé de ne plus la revendiquer.

    Les enfants de la loi 101 sont nombreux à souhaiter que la définition de ce qu’est un Québécois soit plus inclusive, notent les auteurs du documentaire.

    VISIONNER MAINTENANT

  • Nouvelle série jeunesse : Le monde est petit

    Nouvellement offert sur Curio.ca, Le monde est petit, une série de capsules destinée aux enfants de 6 à 8 ans, traite de sujets parfois délicats liés à l’actualité. La série met en scène une astronaute, Caroline, et son ordinateur Marius, qui du ciel scrutent les sujets traités.

    La productrice de la série, Ève Tessier Bouchard de Toast Studio, explique : « Nous voulons accompagner les enfants dans une meilleure compréhension du monde d’aujourd’hui. Nous essayons de leur apporter des éléments pour saisir un monde qui est celui des adultes, dont ils peuvent se sentir exclus, car ils ne le comprennent pas. Nous terminons les capsules en mode action, en invitant les enfants à agir sur le sujet à leur niveau, ou en leur offrant une phrase de conclusion qui leur donne un certain pouvoir. »

    Outre le terrorisme, les sujets traités comprennent Donald Trump, les changements climatiques, les réfugiés syriens, la préhistoire, les télécommunications. Les vidéos peuvent servir aux parents et aux professeurs pour soutenir les petits dans leur compréhension du monde et de ses enjeux.

    DÉCOUVREZ LA SÉRIE

  • La bataille de Terre-Neuve : un épisode dramatique de la Première Guerre mondiale

    La bataille de Terre-Neuve est un documentaire de Brian McKenna réalisé pour commémorer le centenaire de l’une des batailles les plus sanglantes de la Première Guerre mondiale, au cours de laquelle le Régiment de Terre-Neuve fut entièrement décimé.

    C’est dans le cadre d’une grande offensive sur le front ouest de la Somme, à Beaumont-Hamel qu’au matin du 1er juillet 1916 les quelque 800 soldats du Régiment de Terre-Neuve se lancent à l’assaut des positions allemandes. Le lendemain, il n’y en aura plus que 68 pour répondre à l’appel.

    McKenna a invité des descendants de ces soldats à revêtir l’uniforme et à revivre l’expérience de leurs ancêtres. Des moments-clés de la bataille ont été recréés dans des tranchées conçues à cette fin dans un champ de tir de la Défense nationale près de Saint-Jean. Quatre d’entre eux ont pu refaire la totalité du parcours : l’arrivée en Angleterre, l’entraînement en Écosse et la bataille ultime à Beaumont-Hamel. Le film met aussi en lumière la vie à Terre-Neuve durant la guerre, le sort des femmes et le rôle important qu’elles ont joué.

    À travers le regard des descendants, mais aussi grâce aux commentaires des historiens John Fitzgerald, Margot Duley, Adam Hochschild et Carl Pépin et à des reconstitutions historiques, on est en mesure de saisir toutes les dimensions de cette bataille et de ses conséquences sur la destinée de Terre-Neuve, qui était alors une colonie britannique. C’est en 1949 que Terre-Neuve se joindra au Canada.

    Par ailleurs, un site interactif de Radio-Canada vous invite à découvrir 29 parcours inspirés de faits réels, vécus par des hommes et des femmes de Terre-Neuve, plongés au cœur de la Grande Guerre. En naviguant à travers les témoignages, souvenirs et réflexions des personnages, on peut saisir les points de vue féminin et masculin sur la guerre.

    VISIONNER LE DOCUMENTAIRE | EXPLORER LE SITE INTERACTIF

  • Nouvelle collection : Parcours historique de Montréal

    Le 375e anniversaire de la Ville de Montréal, c’est l’occasion parfaite pour replonger dans l’histoire de la métropole. À travers ces capsules « cartes postales », nous vous présentons divers lieux méconnus, insolites ou cultes de Montréal. Certains font toujours partie du décor et d’autres appartiennent maintenant au patrimoine disparu… raison de plus pour ne pas les oublier!

    VISIONNER MAINTENANT