• Ados coaching

    Vous avez sans doute vécu ce qu’on appelle la crise de l’adolescence. Et si on en croit de récentes études, c’est aujourd’hui une véritable « crise d’anxiété » que vivent de plus en plus d’adolescents. Une crise causée par la pression des médias sociaux, l’hyper-performance ou simplement par le passage à l’âge adulte. De nombreux adolescents trouvent cette période de leur vie vraiment difficile. Ce n’est donc pas surprenant de voir apparaître plusieurs organismes et professionnels leur offrant du coaching de vie pour les convaincre qu’ils ne traversent pas une tempête, mais plutôt l’une des plus belles périodes de leur vie!

    « L’adolescence, c’est la plus belle période de vie pour devenir curieux et découvrir, ce devrait être une phase de vie où on part découvrir le monde. Il n’y a pas de réussite, pas d’échec, que des expériences de curiosité et de découvertes. » 

    — Jonathan Riopel, Ados coaching

    VISIONNER MAINTENANT

  • D'Iberville

    Le 18 octobre 1967, Radio-Canada diffuse le premier épisode de la série télévisée québécoise D’Iberville. Filmée sur l’île d’Orléans, à proximité de Québec, la production cinématographique retrace la vie du capitaine de vaisseau et militaire Pierre Le Moyne d’Iberville à travers ses différents voyages de la France à la baie d’Hudson.

    Soldat, capitaine de vaisseau, explorateur, Pierre Le Moyne d’Iberville est baptisé à Montréal le 20 juillet 1661. En 1686, il entre au service du roi de France et part, la même année, en expédition militaire contre des postes anglais dans la région de la baie d’Hudson. Fondateur de la Louisiane en 1704, ce héros de la Nouvelle-France est reconnu pour avoir pris les armes contre l’armée anglaise durant une grande partie de sa vie. Il tient d’ailleurs une place importante dans la mémoire collective. Il serait mort à La Havane le 9 juillet 1706.

    Diffusée en 1967 et 1968, la série de 39 épisodes est une collaboration entre Radio-Canada, l’Office de radiodiffusion télévision française (ORTF), Radiodiffusion-Télévision Belge (RTB) et la Société Suisse de Radiodiffusion.

    DÉCOUVREZ LA SÉRIE

  • L’assiette responsable au Danemark

    Au menu de L'épicerie cette semaine, l’assiette responsable au Danemark.

    Au Danemark, l’assiette responsable est devenue la norme à atteindre dans les institutions publiques. À titre d’exemple, 90 % des cuisines publiques au Danemark offrent une alimentation biologique. Une attention est portée à la qualité de l’alimentation, et un grand nombre de citoyens peuvent maintenant profiter d’une alimentation saine, nutritive et durable.

    Révolution biologique à l’école : 90 % des aliments servis dans les écoles publiques de Copenhague sont biologiques. Un virage effectué il y a une dizaine d’années. L’épicerie est allée constater la situation actuelle.

    Santé alimentaire en institution : La qualité de vie passe aussi par l’alimentation. Et au Danemark, on l’a compris. Encouragés par le gouvernement, résidences pour aînés et hôpitaux ont suivi le mouvement et offrent des repas sains, bios et... bons!

    Classe-bouffe au Danemark : Chaque année, 1600 élèves de 12 ans passent une semaine au camp Madlejr. On y enseigne tout sur les aliments. Voilà une bonne façon d’amener les nouvelles générations vers de saines habitudes de vie.

    VISIONNER MAINTENANT