• Vu du Pont d’Arthur Miller : une pièce-choc d’une actualité brûlante

    ICI ARTV présente la captation de Vu du pont, la pièce montée au Théâtre du Nouveau Monde à l’automne dernier. Mise en scène par Lorraine Pintal, l’œuvre d’Arthur Miller entraîne les spectateurs dans un récit poignant qui plonge au cœur d’enjeux on ne peut plus actuels.

    Vu du pont raconte l’histoire d’un immigrant humilié par des lois contraires aux principes de sa culture. Eddie Carbone (incarné par François Papineau), comme des milliers d’autres Italiens après la Deuxième Guerre mondiale, a immigré aux États-Unis. À l’ombre du pont de Brooklyn, il travaille comme débardeur. Lui et son épouse, Béatrice (Maude Guérin), n’ont pas eu d’enfants, mais ils ont élevé une nièce orpheline, Catherine (Mylène St-Sauveur, qu’on a pu découvrir dans Le journal d’Anne Frank), qui aura bientôt dix-huit ans. Or, Eddie a accepté de cacher chez lui deux cousins de sa femme qui viennent d’immigrer clandestinement. Peu à peu, sous les yeux effrayés de sa famille et de sa communauté, Eddie s’engage dans une voie sans issue.

    Créée à l’automne 2017, l’adaptation imaginée par Lorraine Pintal a reçu un excellent accueil. La critique y a notamment vu une grande relecture du classique d’Arthur Miller qui brosse un tableau à la fois juste et nuancé de certains élans et passions qui donnent un sens à l’aventure humaine.

    VISIONNER MAINTENANT

  • Nouvelle collection : Intelligence artificielle

    Au cours des dernières années, l’intelligence artificielle a fait des bonds fulgurants grâce à l’apprentissage profond. L’ordinateur peut désormais apprendre de lui-même à voir, entendre, comprendre et faire des liens. Sur bien des aptitudes, il rivalise avec l’humain et parfois même le dépasse, ce qui aura des impacts sur le marché de l’emploi, l’éducation, la recherche scientifique et même nos valeurs. Cette collection examine ce secteur technologique en pleine évolution.

    DÉCOUVREZ LA COLLECTION

  • 5 jours, la danse qui transforme

    5 jours, la danse qui transforme est un documentaire dans lequel le réalisateur et producteur Jean-Sébastien Ouellet nous partage l’expérience intense et unique vécue par 19 jeunes filles de Montréal-Nord et étudiantes à l’école secondaire Calixa-Lavallée : monter en 5 jours un spectacle de danse avec l’aide d’un réputé chorégraphe, et le présenter au public.

    Une expérience extrême de création

    Le chorégraphe français Abou Lagraa, ambassadeur du programme Dream Up de la Fondation BNP Paribas, a accepté de relever le défi que lui a lancé le Centre national de danse-thérapie des Grands Ballets Canadiens de Montréal. En compagnie des 19 participantes, il a monté, en 5 jours seulement, une création chorégraphique originale de 30 minutes, constituée de danse africaine et de hip-hop, basée sur l’œuvre Stabat Mater de Pergolèse, pour ensuite la présenter devant public, dans le Quartier des spectacles de Montréal.

    Le documentaire présente donc l’expérience extrême de création et de transformation d’un groupe de jeunes filles âgées de 12 à 19 ans, dont une majorité est d’origine haïtienne et africaine, à travers la danse et la musique classique, de même que l’étonnante et émouvante rencontre de trois réalités : celle de jeunes issues d’un quartier défavorisé et multiethnique de Montréal avec un chorégraphe professionnel de grande renommée, le tout, dans le cadre créatif et rigoureux des Grands Ballets.

    VISIONNER MAINTENANT

  • Points de repères

    Révolutions ou bonds technologiques, les plus grands bouleversements ont souvent été provoqués par des décisions insignifiantes. À partir de la même question préalable « Et si cet événement n’avait pas eu lieu? », cette série destinée au jeune public revisite la grande histoire sous un angle original et ludique.

    VISIONNER MAINTENANT