• Centre-ville : l'âge des lumières

    La rue Sainte-Catherine, paisible artère résidentielle, change de vocation en 1891 quand Henry Morgan décide d’y installer son grand magasin. Elle se transforme en un incontournable lieu de commerce, d’affaires et de divertissement. Dans les années 1940-1950, les enseignes au néon des cabarets foisonnent au centre-ville alors que Montréal est surnommée « The Paris of North America ». Charles Aznavour et l’effeuilleuse Lili St-Cyr y font sensation. Puis, la ville assiste à un spectacle de grande envergure avec la construction de la Place Ville-Marie, le plus important complexe d’affaires du monde à l’époque, devenue l’un des symboles de la métropole. 

    Ce 4e documentaire de la série Montréal, mon amour, mon histoire souligne les batailles menées au cœur de Montréal : la lutte contre la prostitution et les maisons de jeu, l’union de la communauté gaie contre la répression et les efforts des artistes du Théâtre du Nouveau Monde pour se bâtir un espace de diffusion permanent. Le récit des historiens côtoie des paroles intimes, comme celles de la comédienne Janine Sutto, pour raconter l’histoire d’une simple rue devenue l’un des phares de la modernité québécoise.

    VISIONNER MAINTENANT