Découverte Bactérie C. difficile

Découverte Bactérie C. difficile

La bactérie C. difficile, potentiellement mortelle, continue de sévir dans nos hôpitaux. Au Québec, le centre hospitalier de l’Université de Sherbrooke a été particulièrement touché par cette épidémie. À Boston, aux États-Unis, un chercheur spécialiste du C. difficile a analysé le profil génétique de la nouvelle souche, à partir d’échantillons provenant de l’hôpital québécois. On retrouve maintenant cette même souche, baptisée NAP 1 / 027, dans six États américains, au Royaume-Uni, et aux Pays-Bas. La bactérie serait en pleine expansion, et rien n’indique qu’elle cessera de gagner du terrain. La souche NAP 1 / 027 serait plus virulente que l’ancienne, ce qui pourrait expliquer l’ampleur avec laquelle la bactérie s’est répandue dans la province. Bien que le C. difficile ne soit pas dangereux pour tous les patients, la mise au point d’un vaccin serait souhaitable, afin de faire diminuer le taux de mortalité dû à l’infection.

  • 2005
  • 00:09:07
  • 13-14
  • Ajouté le: 8 avr. 2014
Désolé, l’accès au contenu du portail Curio.ca est réservé aux abonnés. Vous pouvez vérifier si votre école ou votre institution est abonnée à Curio.ca en consultant la page Abonnés de Curio.ca.

Métadonnées

Sujets
Clostridium difficile [RVM] Épidémies -- Prévention [RVM] Maladies à virus -- Épidémiologie [RVM] Clostridium difficile -- Québec (Province) [RVM] Vaccination [RVM] Biologie [RVM] Éducation sanitaire [RVM]
Équipe
Charles Tisseyre (Animation), Normand Grondin (Journaliste), Pierre Tonietto (Réalisation)
Sous-titrage
Non disponible
Notice MARC
Visionner Télécharger

Peut être trouvé dans

Catégories