Découverte C'est encore une fille!

Découverte C'est encore une fille!

Depuis une quarantaine d’années, on observe une diminution du nombre de naissances de garçons dans plusieurs pays industrialisés. Les chercheurs croient que cela pourrait être causé par les polluants industriels. C’est ce que semble démontrer un phénomène observé dans le sud de l’Ontario, sur la réserve d’Aamjiwnaang. Cette communauté autochtone se trouve au cœur de la vallée pétrochimique de Sarnia, où l’on trouve d’immenses usines pétrochimiques, de plastique et de solvants industriels. L’environnement des Ojibwai est complètement pollué. En plus de différents problèmes de santé, comme des cancers et des maladies respiratoires, les chercheurs ont remarqué une situation particulière : à Aamjiwnaang, il naît deux fois plus de filles que de garçons. Pour les scientifiques, le lien entre ce dérèglement du système reproducteur et les substances toxiques est évident. La faune de la rivière Saint-Clair, qui coule à côté de la réserve, présente des problèmes de dysfonction sexuelle et de fertilité bien documentés. Si les polluants touchent les animaux, pourquoi les humains en seraient-ils épargnés? Reportage du 11 décembre 2005.

  • 2005
  • 00:12:32
  • 13-14
  • Ajouté le: 29 avr. 2014
Désolé, l’accès au contenu du portail Curio.ca est réservé aux abonnés. Vous pouvez vérifier si votre école ou votre institution est abonnée à Curio.ca en consultant la page Abonnés de Curio.ca.