Tout le monde en parlait Clubs privés de chasse et pêche : la fin d’un privilège

Tout le monde en parlait Clubs privés de chasse et pêche : la fin d’un privilège

À la fin des années 60, la majorité des territoires de chasse et de pêche du Québec est réservée à l’usage exclusif d’une minorité riche et puissante. Les membres des clubs privés, qui représentent 0,5 % de la population, contrôlent 87 % des zones accessibles. C’est le seul endroit en Amérique du Nord où subsistent de tels privilèges. Le combat d’un groupe de chasseurs et de pêcheurs opposés à ce passe-droit deviendra bientôt celui de tous les Québécois qui veulent se réapproprier leur territoire. En 1969, la bataille s’engage. Mais il faudra attendre 1978 pour que le territoire devienne accessible à l’ensemble de la population. Épisode du 11 juillet 2006.

  • 2006
  • 00:23:06
  • 13-14
  • Ajouté le: 17 jan. 2019
Désolé, l’accès au contenu du portail Curio.ca est réservé aux abonnés. Vous pouvez vérifier si votre école ou votre institution est abonnée à Curio.ca en consultant la page Abonnés de Curio.ca.

Métadonnées

Sujets
Clubs de chasse et pêche -- Québec (Province) [RVM] Chasse -- Québec (Province) [RVM] Pêche sportive -- Québec (Province) [RVM] Sciences sociales [RVM] Droit -- Étude et enseignement [RVM] Équité [RVM] Éducation à la citoyenneté [RVM]
Équipe
Anne Panasuk (Journaliste), Kristina Von Hlatky (Réalisation), Alain Abel (Réalisation-coordination)
Sous-titrage
Disponible
Notice MARC
Visionner Télécharger