Le téléjournal Des Acadiens et des Autochtones apprennent le micmac ensemble

Le téléjournal Des Acadiens et des Autochtones apprennent le micmac ensemble

Le micmac est menacé de disparition au pays, comme d’autres langues autochtones, mais des Acadiens et des Micmacs l’apprennent ensemble à Richibucto, au Nouveau-Brunswick. Le centre multifonctionnel l’Ancre offre ces cours aux Acadiens et aux Autochtones de la région. L’Acadien Samuel Gallant s’est inscrit pour des raisons d’inclusion. « J’ai choisi de suivre ces cours-là parce que je trouve qu’on vit tellement proche des Micmacs, il y a des réserves pas loin, c’est juste d’avoir l’inclusion entre les gens. Je trouve que c’est important. Les Acadiens et les Amérindiens ont travaillé vraiment proche ensemble dès le début. Pourquoi ne pas l’apprendre? C’est leur langage. Ils ont appris d’autres langages, je peux mettre l’effort pour apprendre moi aussi », explique M. Gallant. De nos jours, seulement la moitié des Micmacs s’expriment encore dans leur langue ancestrale. Reportage du 11 février 2018.

  • 2018
  • 00:02:11
  • 13-14
  • Ajouté le: 15 fév. 2019
Désolé, l’accès au contenu du portail Curio.ca est réservé aux abonnés. Vous pouvez vérifier si votre école ou votre institution est abonnée à Curio.ca en consultant la page Abonnés de Curio.ca.