Découverte Le mystère d’Aklavik

Découverte Le mystère d’Aklavik

Avec la pénurie d’infirmières et de médecins, il n’est pas toujours facile d’obtenir des soins de santé. Pour les habitants des communautés éloignées, près du cercle polaire, c’est encore plus compliqué. C’est le cas du petit village d’Aklavik, niché au creux de la vallée du Mackenzie, dans les Territoires du Nord-Ouest. Là-bas, l’incidence du cancer, dont celui de l’estomac, est plus élevée que la moyenne canadienne. On croit qu’une bactérie, le H. Pylori, pourrait être en cause. Cela fait une quinzaine d’années que les habitants d’Aklavik demandent de l’aide pour résoudre ce mystère. Une équipe de l’Université de l’Alberta a décidé de relever le défi.

  • 2010
  • 00:11:21
  • 13-14
  • Ajouté le: 14 juin 2013
Désolé, l’accès au contenu du portail Curio.ca est réservé aux abonnés. Vous pouvez vérifier si votre école ou votre institution est abonnée à Curio.ca en consultant la page Abonnés de Curio.ca.