1000 jours pour la planète Le sauvetage des gibbons de Bornéo

1000 jours pour la planète Le sauvetage des gibbons de Bornéo

Le gibbon, ce petit singe arboricole, vit dans les forêts d’Asie du Sud-Est. Il n’a pas de véritables prédateurs dans son milieu naturel. Mais une espèce menace aujourd’hui sa survie : l’humain, qui détruit les derniers habitats naturels de l’espèce. En Indonésie, où les forêts sont mises à mal par la production d’huile de palme, les jeunes gibbons sont régulièrement capturés pour devenir des animaux de compagnie. Mais lorsqu’ils atteignent leur maturité sexuelle, vers l’âge de 7 ans, les gibbons deviennent agressifs. Trop souvent, les singes adultes sont alors sacrifiés ou seront gardés prisonniers dans des conditions inhumaines. En 1998, un jeune Français de 18 ans, Aurélien Brulé, débarque en Indonésie avec la ferme intention de sauver les gibbons. À l’issue d’une bataille acharnée avec les autorités, il installe au cœur de la forêt primaire de Bornéo le premier sanctuaire dédié à la réhabilitation des gibbons sauvages. Aujourd’hui, son association, Kalaweit, emploie plus de 50 personnes. Ils tentent de protéger les derniers gibbons d’Indonésie en créant des réserves de conservation privées sur les îles de Bornéo et de Sumatra.

  • 2014
  • 00:43:12
  • 13-14
  • Ajouté le: 21 oct. 2014
Désolé, l’accès au contenu du portail Curio.ca est réservé aux abonnés. Vous pouvez vérifier si votre école ou votre institution est abonnée à Curio.ca en consultant la page Abonnés de Curio.ca.