Amour, haine et propagande : La guerre au terrorisme Une guerre inventée (partie 1 de 2)

Amour, haine et propagande : La guerre au terrorisme Une guerre inventée (partie 1 de 2)

Tout commence avec l'opération Tempête du désert, où les Américains gagnent la première guerre du Golfe et sortent Saddam Hussein du Koweït. Mais les Américains prennent deux décisions cruciales pour la suite des choses : ils laissent Saddam Hussein au pouvoir en Irak, pendant que des troupes militaires américaines demeurent en Arabie saoudite pour assurer la stabilité de la région. Cela provoque la colère de musulmans, pour qui cette présence étrangère sur la terre sacrée de Mahomet est un affront. Il en résultera les premiers attentats contre le World Trade Center en 1993, mais aussi, et surtout, une guerre sainte déclarée par Oussama ben Laden contre les États-Unis. À partir de 1998, Ben Laden orchestre les attentats contre les ambassades américaines au Kenya et en Tanzanie, et contre l’USS Cole au Yémen; puis, son plus grand coup, la pire attaque de l'histoire sur des civils américains, la destruction des deux tours du World Trade Center le 11 septembre 2001. Le président George W. Bush déclare officiellement la guerre au terrorisme. D'abord lancée en Afghanistan, où elle bénéficie d'un large appui de la communauté internationale, elle se transportera vite en Irak, où cette fois les Américains et les Britanniques seront pratiquement seuls. Au fil de l'épisode, nous ferons connaissance avec des personnages dont la vie a été profondément marquée par des années de conflit.

  • 2012
  • 00:44:44
  • 15-17
  • Ajouté le: 10 oct. 2013
Désolé, l’accès au contenu du portail Curio.ca est réservé aux abonnés. Vous pouvez vérifier si votre école ou votre institution est abonnée à Curio.ca en consultant la page Abonnés de Curio.ca.