La Révolution tranquille, 50 ans après La nationalisation de l'électricité

La Révolution tranquille, 50 ans après La nationalisation de l'électricité

Le cartel des sociétés d’électricité, les Trusts, fait obstacle au développement économique. Le niveau de service et les normes techniques varient d’une région à l’autre du Québec. Dans les entreprises, les francophones sont exclus des postes décisionnels. À l’instigation de René Lévesque, Jean Lesage décide de tenir des élections anticipées sur le thème de la nationalisation de l’électricité. Son slogan est « Maîtres chez nous ». Le premier débat télévisé de l’histoire canadienne a lieu entre Lesage et le chef de l’Union nationale, Daniel Johnson. En novembre 1962, le Parti libéral est reporté au pouvoir. Les compagnies d’électricité sont nationalisées et Hydro-Québec devient un instrument majeur de développement.

  • 2009
  • 00:50:59
  • 9-12
  • Ajouté le: 8 sep. 2014