Dimanche magazine Label écologique pour l'exploitation forestière

Dimanche magazine Label écologique pour l'exploitation forestière

Des compagnies forestières, telles que Tembec et Domtar, veulent faire certifier leurs forêts au Québec. Un des sceaux les plus reconnus est le Forest Stewardship Council (FSC). Il s’agit d’une certification de bonne gestion et de bonne conduite environnementale, qui tient compte des préoccupations des écologistes, des groupes sociaux et de l’industrie forestière. Depuis sa création, à Toronto en 1993, 34 pays y ont adhéré. Au Canada, l’Association des produits forestiers du Canada, qui regroupe la majorité des gros joueurs de l’industrie, a demandé à ses membres d’obtenir une certification (FSC ou autre) d’ici la fin de 2006. Le FSC reste le sceau préféré des groupes écologistes. Déjà, au pays, 5 millions d’hectares de forêt portent le sceau FSC, sur une possibilité de 120 millions d’hectares. Le Québec tire de l’arrière avec seulement quelques forêts privées certifiées FSC, dans la région du Témiscouata. Les compagnies sont toutefois bien actives sur le terrain, et plusieurs gros joueurs ont demandé la certification pour l’exploitation de leurs forêts privées. Quant à la certification des forêts publiques, c’est une tout autre histoire. La certification va-t-elle redorer l’image de l’industrie? Permettra-t-elle de réconcilier les usagers de la forêt et les exploitants forestiers? Chantal Francoeur s’est intéressée à ces questions Reportage du 29 mai 2005.

  • 2005
  • 00:17:03
  • 13-14
  • Ajouté le: 12 juin 2017
Désolé, l’accès au contenu du portail Curio.ca est réservé aux abonnés. Vous pouvez vérifier si votre école ou votre institution est abonnée à Curio.ca en consultant la page Abonnés de Curio.ca.