La Révolution tranquille, 50 ans après Le déclin de l'Église et la libération de la femme

La Révolution tranquille, 50 ans après Le déclin de l'Église et la libération de la femme

Sous le régime de Maurice Duplessis, le paternalisme imprègne la société québécoise. La femme n’a pas d’égalité juridique et ne peut même pas signer un bail de logement. Au début des années 1960, le Québec entre dans une phase de mutation sociale. L’influence du clergé diminue. L’Église catholique se modernise dans la foulée du concile Vatican II, mais elle voit son autorité fondre après la parution de l’encyclique Humanae Vitae, qui condamne la contraception. À partir de ce moment, la pratique religieuse chute et les rangs du clergé s’éclaircissent. Pendant la même période, les femmes revendiquent de plus en plus leur place. En 1961, Claire Kirkland-Casgrain est élue lors d’élections partielles, devenant ainsi la première femme à siéger à l’Assemblée législative (devenue l’Assemblée nationale du Québec en 1968).

  • 2009
  • 00:51:00
  • 9-12
  • Ajouté le: 8 sep. 2014