À rebours Paris 1900 : la timide percée sportive des femmes

À rebours Paris 1900 : la timide percée sportive des femmes

Le 14 mai 1900 s’ouvrent à Paris les Jeux de la 2e Olympiade moderne. Pour la première fois, des femmes prennent part aux compétitions. Sur les 1000 athlètes de 24 pays qui participent aux Jeux cette année-là, on compte 22 femmes, qui s’affrontent au tennis, à la voile, aux sports équestres, au golf et au croquet. Vingt-deux femmes, c’est bien peu. Il faut dire qu’en 1900, les compétitions féminines ne sont pas officiellement homologuées par le Comité olympique. Ce qui jette un peu de confusion autour de ces Jeux. Trois championnes se disputent d’ailleurs le titre de première femme médaillée d’or olympique : la navigatrice suisse Hélène de Pourtalés, la joueuse de tennis britannique Charlotte Cooper et la golfeuse américaine Margaret Abbott. Il faudra en fait attendre 1928 pour que les femmes prennent davantage leur place, notamment en participant pour la première fois aux épreuves d’athlétisme. Capsule du 14 mai 2015.

  • 2015
  • 00:03:59
  • 13-14
  • Ajouté le: 24 jan. 2020