Kizôbak : portrait climatique Un nouveau venu pas si bienvenu

Kizôbak : portrait climatique Un nouveau venu pas si bienvenu

Jimmy Papatie a observé l’apparition de l’Urubu à tête rouge sur le territoire de la Réserve faunique La Vérendrye. C’est probablement le réchauffement climatique qui l’aide à progresser vers le nord du Québec, indique Dominique Berteaux, professeur à l’Université du Québec à Rimouski et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en biodiversité nordique. Comme l’alimentation de cet oiseau de proie est semblable à celle du lynx, vivant déjà sur le territoire, la compétition entre espèces risque d’entraîner la disparition de l’une d’elles. Les Algonquins de Kitcisakik doivent donc adapter leurs habitudes de chasse et de trappe en fonction des changements de l’écosystème. Crédit photo : © ICI EXPLORA

  • 2015
  • 00:03:27
  • 13-14
  • Ajouté le: 26 fév. 2016
Désolé, l’accès au contenu du portail Curio.ca est réservé aux abonnés. Vous pouvez vérifier si votre école ou votre institution est abonnée à Curio.ca en consultant la page Abonnés de Curio.ca.