Le syndicalisme québécois

Cette collection de reportages porte sur l’expérience syndicale au Québec des années 1970 à nos jours. Les reportages évoquent certains moments clés de l’histoire du syndicalisme québécois, des rapports avec l’État aux grèves et lock-out marquants, et présentent également un aperçu des mécanismes internes des organisations syndicales québécoises.

  • 2016
  • 13-14
  • 18 Titres

Inclus dans cette collection

Aujourd'hui (1962-1969) Des ouvrières surexploitées

Organisatrice syndicale des ouvrières du vêtement pour dames dans les années 1930, Yvette Charpentier a commencé à travailler dans les manufactures textiles en 1914, à l’âge de dix ans. Comme elle l’explique dans cette entrevue, les conditions de travail dans ce qu’on appelle alors communément le « rag business » (l’industrie de la guenille) sont abominables. Elle travaille plus de ...
  • 1967
  • 00:09:01
  • 13-14
  • Ajouté le: 4 déc. 2020

La tête ailleurs Dupuis Frères : le magasin du peuple

John Willis, conservateur au Musée des civilisations, et Julie Lemieux, organisatrice d’une exposition à HEC, résument l’histoire du magasin Dupuis Frères, qui a marqué l’histoire de Montréal. Ouvert en 1868, le commerce, qui occupe encore aujourd’hui une place importante dans l’imaginaire collectif, était un symbole de l’entrepreneuriat canadien-français. La famille Dupuis a fait un pied de nez à la philosophie ...
  • 2010
  • 00:13:34
  • 13-14
  • Ajouté le: 5 sep. 2014

Tout le monde en parlait Front commun

On assiste, en 1972, à la création d'un front commun intersyndical des employés du secteur public québécois, une union de 210 000 syndiqués. Après des négociations infructueuses avec le gouvernement de Robert Bourassa, les chefs des trois grandes centrales syndicales du Québec (CSN, FTQ et CEQ) déclenchent une grève générale dans tous les services publics.
  • 2007
  • 00:21:54
  • 13-14
  • Ajouté le: 7 août 2014

Aujourd'hui (1995-2004) Hommage à Léa Roback

Pionnière du féminisme et du syndicalisme, Léa Roback s’est éteinte à l’âge de 97 ans. Madame Roback explique à Pascale Nadeau que c’est par une action collective que nous pouvons rendre la société plus juste. Elle ajoute que la femme doit être traitée comme du monde et non comme une porteuse de bébé. Madeleine Parent fait l’éloge de Léa Roback ...
  • 2000
  • 00:12:16
  • 13-14
  • Ajouté le: 31 mars 2020

Tout le monde en parlait La commission Cliche

21 mars 1974, c’est le saccage de la Baie-James, le plus grand chantier de construction au Québec. Les pertes sont évaluées à 33 millions de dollars. Dès la semaine suivante, Robert Bourassa crée une commission d’enquête sur les pratiques syndicales dans le milieu de la construction. Présidée par le juge Robert Cliche, cette commission révélera l’étendue des pratiques d’intimidation et ...
  • 2006
  • 01:36:43
  • 13-14
  • Ajouté le: 24 avr. 2014

Zone libre La face cachée de l'empire Wal-Mart

Avec près de deux millions d’employés dans le monde, Wal-Mart est la plus grande entreprise de la planète. Pourtant, un seul de ses magasins nord-américains est syndiqué, celui de Saint-Hyacinthe, et les employés n’y ont pas encore signé de convention collective. On accuse l’entreprise d’être opposée à la syndicalisation de ses employés et de tout tenter pour empêcher l’entrée de ...
  • 2005
  • 00:44:19
  • 13-14
  • Ajouté le: 1 mai 2014

Ce n'était qu'un début La grève contre la Dominion Textile

La guerre crée un climat favorable aux revendications ouvrières. En 1942, Madeleine Parent entreprend l'organisation des ouvriers de la Dominion Textile sous la bannière des Ouvriers unis des textiles d'Amérique (OUTA), syndicat international dont la direction se trouve aux États-Unis. Face au refus de la Dominion Textile de reconnaître le syndicat et de négocier, la grève est déclenchée au début ...
  • 1974
  • 00:53:37
  • 13-14
  • Ajouté le: 24 nov. 2020

Ce n'était qu'un début La grève de la robe

Les grèves déclenchées pendant les années 1930 sont de véritables grèves de la misère menées par des ouvriers n’ayant plus rien à perdre, comme le raconte Léa Roback dans cet extrait. En 1934, les 4 000 travailleuses de la confection de Montréal déclenchent une grève menée sous la bannière de la Ligue d’unité ouvrière, centrale d’allégeance communiste. La grève se ...
  • 1974
  • 00:53:08
  • 13-14
  • Ajouté le: 18 août 2020