Réfugiés et demandeurs d'asile

« Les réfugiés sont des personnes qui ont fui leur pays parce qu’elles craignent avec raison d’être persécutées, et qui ne sont donc pas en mesure de retourner chez elles. Elles ont vu ou vécu des choses horribles. Un réfugié est différent d’un immigrant : l’immigrant est une personne qui choisit de s’établir de façon permanente dans un autre pays, tandis que le réfugié est forcé de fuir. » — Fonctionnement du système canadien de protection des réfugiés, Gouvernement du Canada.

Cette collection se concentre sur les expériences vécues par les réfugiés et les demandeurs d’asile s’adaptant à la vie au Canada, tout en examinant l’ambivalence ressentie par certains Canadiens sur la question. Un sondage réalisé en septembre 2018 par le Pew Research Center basé à Washington a révélé que trois Canadiens sur quatre étaient favorables à l’accueil de réfugiés — des chiffres qui placent le Canada parmi les pays les plus accueillants au monde en ce qui concerne les personnes fuyant la violence et la guerre. Cependant, un sondage Angus Reid réalisé en juillet 2018 donne à penser qu’une majorité de Canadiens croient que la migration irrégulière dans le pays a atteint un point critique. Le sondage a révélé que 65 % des Canadiens estiment qu’il y a « trop » de demandeurs d’asile par rapport à ce que les autorités et prestataires de services peuvent gérer.

  • 2018
  • 13-14
  • 18 Titres

Inclus dans cette collection

Second regard Une grande entrevue avec Kim Thuy

Kim Thuy est un phénomène. Elle écrit des histoires qui nous touchent. Elle perce l’écran quand on la voit à a télé. On reconnaît son sourire quand on l’entend à la radio. Un phénomène. Mais Kim, c’est aussi l’histoire d’une réfugiée. Qui s’est adaptée à notre coin du monde, notre climat, notre culture. À Second regard, Kim Thuy parle des réfugiés ...
  • 2016
  • 00:21:36
  • 13-14
  • Ajouté le: 14 déc. 2016

Le téléjournal Une majorité de Canadiens veulent moins de réfugiés, selon un sondage

Selon un sondage commandité par CBC, une majorité de Canadiens sont contre l’idée d’accueillir davantage de réfugiés. Ce résultat peut étonner dans un pays reconnu pour son ouverture. Mais ceux qui œuvrent auprès des immigrants ne sont pas surpris et disent avoir constaté un changement dans la perception des réfugiés depuis trois ans. Reportage du 3 juillet 2019.
  • 2019
  • 00:02:10
  • 13-14
  • Ajouté le: 24 juil. 2019