Kizôbak : portrait climatique

Grâce au dossier spécial d’ICI EXPLORA Kizôbak : portrait climatique, découvrez l’impact des changements climatiques sur les activités traditionnelles des Autochtones au Québec. Ces derniers sont particulièrement vulnérables au dérèglement climatique étant donné leur mode de vie étroitement lié à la nature. « Kizôbak » en langue abénaquise signifie « À la lumière du jour ».

Visitez le site web de l'émission

Épisodes

Kizôbak : portrait climatique ​Comment guérir les plantes médicinales?

Michel Durand Nolett remarque un décalage dans les saisons. Par exemple, un gel hâtif à l’automne ou tardif au printemps peut affecter la croissance des plantes, comme l’ail des bois et les petits fruits. Il anticipe la disparition de certaines plantes médicinales, car les changements climatiques sont plus rapides qu’avant, explique-t-il. Selon lui, si les températures se maintiennent, les Abénaquis ...
  • 2015
  • 00:02:49
  • 13-14
  • Ajouté le: 24 fév. 2016

Kizôbak : portrait climatique ​Matières premières menacées

Lucie Landry fabrique des objets d’artisanat avec des matériaux provenant de la nature, comme des pics de porcs-épics, des cornes, des os, des poils de caribou et du frêne. Elle s’inquiète pour la production future des paniers de frêne traditionnels aux Abénaquis, étant donné que ces arbres sont attaqués par l’agrile du frêne. La survie de cet insecte est favorisée ...
  • 2015
  • 00:02:46
  • 13-14
  • Ajouté le: 25 fév. 2016