Pas banale, la vie!

Isabelle Craig donne la parole à des personnes inspirantes dont le parcours sort de l’ordinaire, qu’il s’agisse de simples citoyens ou de personnes reconnues dans leur domaine. Ces personnes ont de l’expérience et une réflexion sur le travail, l’éducation, la santé, la famille ou l’environnement. Elles sont dans l’action, engagées dans un projet de vie ou de travail et font bouger les choses. Chaque émission présente deux ou trois personnes inspirantes, rencontrées dans leur milieu, aux quatre coins du Québec.

Visitez le site web de l'émission

Épisodes

Pas banale, la vie! Suivre son instinct

Isabelle Craig a rencontré Louise Beaudin, une octogénaire qui consacre tout son temps libre à ses deux passions, la moto et la Chine; Paul Chaperon, un agriculteur et producteur forestier resté fidèle à la tradition; Luc Vigneault, le premier patient atteint de schizophrénie à enseigner à l’université.
  • 2015
  • 00:53:15
  • 13-14
  • Ajouté le: 3 mars 2016

Pas banale, la vie! Territoires et migration

Isabelle Craig a rencontré des gens qui ont tout laissé derrière eux pour continuer leur vie ailleurs, comme la famille Tep, qui a fui la sanglante dictature khmère pour Varennes, et Marta Saenz de la Calzada, qui a quitté l’oppressante Espagne de Franco pour l’Abitibi. Elle présente aussi l’histoire méconnue de l’établissement de 27 familles de Madelinots dans les années ...
  • 2015
  • 00:53:15
  • 13-14
  • Ajouté le: 8 mars 2016

Pas banale, la vie! Vie d'athlète : spéciale Jeux panam

À l’occasion des Jeux panaméricains qui se déroulent à Toronto du 10 au 26 juillet 2015, Isabelle Craig a rencontré quatre athlètes : Maxim Bouchard, athlète en plongeon, Caroline Veyre, boxeuse, Alex Genest, champion de la course d’obstacles, et Émilie Fournel, kayakiste.
  • 2015
  • 00:53:15
  • 13-14
  • Ajouté le: 3 mars 2016

Pas banale, la vie! Vie hors norme

Isabelle Craig présente trois personnes au parcours de vie singulier, qui s’éloignent des conventions et des chemins tracés d’avance. À 77 ans, Ginette Ampleman conduit toujours son taxi dans les rues de Montréal, Léo Simard s’est découvert pendant sa longue peine d’emprisonnement une passion pour la peinture, et Lucille Côté est devenue taxidermiste afin d’empailler les oiseaux qu’elle chassait.
  • 2015
  • 00:53:15
  • 13-14
  • Ajouté le: 16 mars 2016