Filtres
Canada -- Histoire -- Jusqu'à 1763 (Nouvelle-France)  

De remarquables oubliés Michel Sarrazin, un scientifique en Nouvelle-France

Michel Sarrazin naît en Bourgogne, en France, en 1659. À 27 ans, il est nommé chirurgien major des troupes militaires de la Nouvelle-France. Passionné par les plantes, il constitue un grand herbier et envoie des spécimens au Museum d’histoire naturelle de Paris. Il contribue grandement au développement scientifique en Nouvelle-France. Épisode du 12 juillet 2008.
  • 2008
  • 00:53:59
  • 13-14
  • Ajouté le: 6 déc. 2019

De remarquables oubliés Guillaume Couture, un artisan qui rêvait à la paix

Menuisier et charpentier, Guillaume Couture traverse l’Atlantique à 20 ans. Dès son arrivée en Nouvelle-France, il apprend la langue huronne et devient interprète. Durant un combat contre les Iroquois, il est fait prisonnier, mais il est finalement adopté par ses geôliers. Il devient membre de la tribu et, plus tard, principal négociateur des Iroquois au moment du traité de paix ...
  • 2008
  • 00:53:59
  • 13-14
  • Ajouté le: 4 déc. 2019

De remarquables oubliés Agathe de Repentigny, femme d’affaires du 17e siècle

Agathe de Saint-Père naît en 1657 à Montréal. Sa mère se remarie avec un membre d’une famille célèbre, Jacques LeMoyne, marchand de fourrures. À 28 ans, Agathe épouse Pierre Le Gardeur de Repentigny. Avec le temps et grâce au savoir des Algonquines, cette femme d’action fait sa marque dans le commerce des textiles et des bonbons. Épisode du 12 septembre ...
  • 2005
  • 00:54:00
  • 13-14
  • Ajouté le: 20 nov. 2019

De remarquables oubliés Marie-Josèphe-Angélique

Cette histoire se passe à Montréal au printemps et à l’été 1734. La ville comprend alors 5000 habitants. Il y a des gens qui sont établis dans le Vieux-Montréal, mais il y a aussi une communauté à Lachine, où se fait le commerce de la fourrure. Le Sault–Saint-Louis (Kahnawake) comprend une population de 2000 Iroquois, ce qui est considérable. Ils ...
  • 2005
  • 00:53:59
  • 13-14
  • Ajouté le: 3 juil. 2019

Points de repères Chute de Québec, la France perd l'Amérique

Alors que la guerre de Sept Ans déchire l’Europe et le Nouveau Monde, en 1759, la bataille de Québec décide du sort du Canada qui tombe aux mains de la couronne d’Angleterre.
  • 2017
  • 00:26:05
  • 9-12
  • Ajouté le: 2 fév. 2018

D'Iberville Victoire obligée (épisode 25)

Après la reddition de Quichichouane, de Troyes promet aux Anglais que tous leurs biens leur seront remis. De son côté, d’Iberville a l’intention de garder les fourrures saisies aux ennemis. Une violente discussion s’engage entre de Troyes et d’Iberville qui part pour Monsoni avec les fourrures. Il arrive juste à temps, car Cadianne, que l’on avait libéré, est revenu délivrer ...
  • 1967
  • 00:25:37
  • 9-12
  • Ajouté le: 7 nov. 2017

D'Iberville Un remplaçant (épisode 20)

Lamiot, qui tentait de s’enfuir de l’expédition du chevalier de Troyes, est abattu par Meyer et Vaudry. D’Iberville découvre le corps et part à la recherche des meurtriers. Après un combat, il parvient à les capturer et à les ramener au campement de de Troyes, aux environs du lac Témiscamingue.
  • 1967
  • 00:25:32
  • 9-12
  • Ajouté le: 6 nov. 2017

D'Iberville Le diable s'en mêle (épisode 22)

Après avoir infiltré le fort anglais de Monsoni, Saint-Germain et Sainte-Hélène informent d’Iberville et ses troupes de la disposition des lieux. Avec ces renseignements, les Français parviennent à s’emparer du fort et faire prisonniers tous les soldats anglais.
  • 1967
  • 00:25:37
  • 9-12
  • Ajouté le: 6 nov. 2017

D'Iberville Le Soleil d'Afrique (épisode 27)

À Québec, d’Iberville demande à Denonville de le laisser partir pour la France. Il veut aller y chercher un navire et des subsides qui lui permettront de ravitailler les forts de la baie James. Arrivé à Versailles, il explique au ministre Seignelay qu’il faudrait déloger les Anglais du fort Nelson qui contrôlent le trafic maritime, mais celui-ci refuse. En visite ...
  • 1967
  • 00:25:37
  • 9-12
  • Ajouté le: 6 nov. 2017

D'Iberville Une volte-face (épisode 34)

Bonaventure, que Frontenac a recommandé au ministre Pontchartrain, refuse le commandement d’une expédition contre le fort Nelson. Sans en aviser Frontenac, le ministre met au service de d’Iberville Le Poly, équipé de 30 canons, et La Salamandre, équipée de 20 canons. Pour mener à bien la prise du fort Nelson, d’Iberville a besoin de Canadiens. Pour engager ces hommes, il ...
  • 1967
  • 00:25:37
  • 9-12
  • Ajouté le: 6 nov. 2017

D'Iberville Les honneurs de la guerre (épisode 39)

Après le naufrage du Pélican, 28 hommes manquent à l’appel et les rescapés demandent à d’Iberville de se rendre au fort Nelson demander grâce. D’Iberville réplique qu’il prendra le fort, l’épée à la main s’il le faut, lorsque trois vaisseaux français pointent à l’horizon. Avec de tels renforts, d’Iberville redonne courage à ses hommes et, après une dure bataille, reprend ...
  • 1967
  • 00:25:37
  • 9-12
  • Ajouté le: 6 nov. 2017

D'Iberville Les canards sauvages (épisode 23)

Après la conquête du fort Monsoni, d’Iberville parviens à mettre la main sur un vaisseau anglais, pendant que le chevalier de Troyes se charge d’anéantir le fort Rupert en y mettant le feu.
  • 1967
  • 00:25:20
  • 9-12
  • Ajouté le: 6 nov. 2017

D'Iberville Le capitaine Delorme (épisode 28)

À Versailles, d’Iberville apprend que l’Angleterre refuse le compromis de Seignelav. Celui-ci donne donc carte blanche à d’Iberville et lui remet un bateau, le Soleil d’Afrique. Pendant que le bateau, commandé par le capitaine Delorme, fait route vers la baie d’Hudson, l’équipage subit une tempête de neige et le bateau passe près de s’écraser contre une banquise. Au fort Quichicouane, ...
  • 1967
  • 00:25:37
  • 9-12
  • Ajouté le: 6 nov. 2017

D'Iberville Un coup dur (épisode 35)

Un Mistassin a prévenu le fort Nelson que les deux vaisseaux de d’Iberville approchent. Les Anglais se préparent à recevoir l’assaut des Canadiens. Tandis que Le Poly et La Salamandre se mettent en position de combat, d’Iberville descend à terre flanqué d’une quarantaine d’hommes, dont ses frères Châteauguay et Maricourt. Alors que d’Iberville demande aux assiégés de se rendre, une ...
  • 1967
  • 00:25:37
  • 9-12
  • Ajouté le: 6 nov. 2017

D'Iberville Une victoire trop facile (épisode 36)

Les Anglais offrent toute la marchandise et la moitié de la nourriture qui se trouvent au fort Nelson si d’Iberville consent à lever le siège. Le Canadien refuse et, après hésitations, les Anglais lui ouvrent les portes de leur enceinte. Furieux de ne mettre la main que sur 2100 fourrures, d’Iberville soupçonne les Anglais d’avoir caché le gros du butin. ...
  • 1967
  • 00:25:37
  • 9-12
  • Ajouté le: 6 nov. 2017

D'Iberville Les coureurs des bois (épisode 18)

De Troyes se plaint à de Callières des hommes que d’Iberville engage pour l’expédition à la baie d’Hudson. La Compagnie de la Baie d’Hudson paie les colons pour l’expédition. D’Iberville cherche des coureurs de bois comme guides. Les deux coureurs de bois, Saint-Germain et Bellefeuille, viennent d’arriver en ville. Ils ont quelques jours auparavant rossé six Indiens, pilleurs de fourrures. ...
  • 1967
  • 00:25:37
  • 9-12
  • Ajouté le: 6 nov. 2017

D'Iberville Un problème de communications (épisode 30)

Le gouverneur de Callières se rend à Versailles pour obtenir le poste de commandement des forts de la baie James pour d’Iberville. Les marchands de la Cie du Nord autorisent Sainte-Hélène à former une seconde expédition pour rejoindre d’Iberville à la baie James. Versailles rappelle Denonville et donne un deuxième mandat à Frontenac. Il a pour mission de conquérir les ...
  • 1967
  • 00:25:37
  • 9-12
  • Ajouté le: 6 nov. 2017

D'Iberville La réponse de Frontenac (épisode 32)

À la tête d’une trentaine de bateaux, l’amiral anglais Phipps assiège Québec. Phipps envoie un émissaire pour demander à Frontenac de capituler. Frontenac le congédie par ces mots devenus historiques : « Allez, je vais répondre à votre maître par la bouche de mes canons ». À cette réponse, Phipps déclenche le combat, mais devant la résistance des Français, il fait ...
  • 1967
  • 00:25:37
  • 9-12
  • Ajouté le: 6 nov. 2017

D'Iberville Le jeu de bascule (épisode 37)

Le ministre Pontchartrain a convoqué d’Iberville en France pour lui donner l’ordre de continuer l’œuvre de Cavelier de LaSalle qui est mort en Louisiane. Mais le ministre apprend par la bouche de Maricourt que les Anglais ont repris le fort Nelson. Préférant retarder la conquête de la Louisiane, il charge Maricourt de transmettre à d’Iberville de se mettre en route ...
  • 1967
  • 00:25:37
  • 9-12
  • Ajouté le: 6 nov. 2017

D'Iberville Une chasse inespérée (épisode 26)

D’Iberville est resté à la tête des Canadiens qui occupent la baie James. Mais à Monsoni, on manque toujours de vivres et Sainte-Hélène, Saint-Germain et deux compagnons partent à la chasse aux phoques. Les chasseurs sont faits prisonniers par les Anglais à bord d’un bateau. Saint-Germain assomme un de ses gardiens et réussit, avec l’aide de ses compagnons, à s’emparer ...
  • 1967
  • 00:25:37
  • 9-12
  • Ajouté le: 6 nov. 2017

D'Iberville Échec au roi (épisode 31)

Frontenac somme d’Iberville d’aller prendre le fort Nelson. D’Iberville dirige l’expédition à bord du Sainte-Anne et le capitaine Bonaventure, commandant du Saint-François-Xavier, l’accompagne. Arrivés à quelques lieues du fort Nelson, les deux bateaux tombent sur une flottille anglaise. Après un bref combat maritime, d’Iberville et Bonaventure se voient dans l’obligation de rebrousser chemin jusqu’au fort Monsoni.
  • 1967
  • 00:25:37
  • 9-12
  • Ajouté le: 6 nov. 2017

D'Iberville Souvent noble varie (épisode 33)

La France met au service de d’Iberville deux navires, Le Poly et L’Envieux, pour lui permettre de déloger les Anglais de la baie d’Hudson. Cette escadre doit être accompagnée par six vaisseaux marchands. Mais d’Iberville estime qu’il est préférable d’aller d’abord faire une razzia sur le commerce qu’exercent les Anglais à Terre-Neuve (« Il faut attaquer Terre-Neuve »). Frontenac ne ...
  • 1967
  • 00:25:37
  • 9-12
  • Ajouté le: 6 nov. 2017

D'Iberville Le combat du Pélican (épisode 38)

À cause de la brume de plusieurs jours, d’Iberville perd de vue trois de ses bateaux commandés par le capitaine Delorme. Pendant une tempête, d’Iberville perd un bateau qui coule. Pendant ce temps, trois bateaux anglais attaquent la flotte du capitaine Delorme pendant des jours pour ensuite venir attaquer le navire de d’Iberville, Le Pélican. Après un héroïque combat naval, ...
  • 1967
  • 00:25:37
  • 9-12
  • Ajouté le: 6 nov. 2017

D'Iberville Une rebuffade (épisode 16)

Une trentaine d’Outaouais, tribu alliée des Français, sont venus à Montréal pour assister à la foire aux fourrures. On s’étonne qu’ils soient si peu nombreux cette année. Le chef des Outaouais explique que la paix honteuse signée avec les Iroquois a blessé les tribus alliées des Français. De Québec parvient une autre mauvaise nouvelle : Radisson s’est emparé avec les Anglais ...
  • 1967
  • 00:25:37
  • 9-12
  • Ajouté le: 6 nov. 2017

D'Iberville Les Mistassins (épisode 21)

Condamné pour sa traîtrise, Vaudry tente de sauver sa vie en faisant croire aux Français qu’ils sont poursuivis par une armée d’Anglais et d’Iroquois. Comme on lui passe la corde au cou, Vaudry s’élance pour dire la vérité lorsqu’un couteau lancé par Cadianne vient le frapper en plein cœur. De Troyes envoie d’Iberville et Saint-Germain pour localiser l’armée anglaise. Les ...
  • 1967
  • 00:25:37
  • 9-12
  • Ajouté le: 6 nov. 2017