Filtres
Québec (Province) -- Histoire -- 1960-1976  

Aujourd'hui (1962-1969) Enfants-fleurs et policiers

Des hippies habitant Montréal parlent de leurs valeurs, de leur style de vie, de la société dont ils se dissocient farouchement et leurs démêlés avec la justice. Des policiers abordent brièvement les relations qu’ils entretiennent avec la communauté hippie. Reportage du 25 juin 1968.
  • 1968
  • 00:19:59
  • 13-14
  • Ajouté le: 25 mars 2019

Le sel de la semaine La jeunesse en crise

Dans les années 1960, la société occidentale est en pleine crise d’adolescence. Le poids démographique de la jeunesse née dans l’après-guerre change le visage de la société. Désabusés face à leur avenir, les jeunes fréquentent les cafés pour échanger des idées. Dans cet extrait, ils nous révèlent leur vision du monde. En révolte contre leurs parents, les jeunes claquent la ...
  • 1966
  • 00:23:55
  • 13-14
  • Ajouté le: 25 mars 2019

Rad, le laboratoire de journalisme de Radio-Canada Il était une fois les partis politiques

Il y a une vingtaine de partis politiques enregistrés au Québec, mais seulement quatre principaux qui sont représentés par des députés à l'Assemblée nationale. Pour te permettre de mieux les connaître et les différencier alors qu'ils livrent leurs promesses électorales, Rad te présente leur histoire et leurs principales réalisations, avec des archives... et des bonhommes.
  • 2018
  • 00:08:43
  • 13-14
  • Ajouté le: 4 sep. 2018

Tout le monde en parlait Les créditistes à Québec : complots et déclin (partie 2 de 2)

Début des années 70, le Québec est en ébullition, les options politiques traditionnelles éclatent. Mais une partie de la population, surtout dans les campagnes et les petites villes, se sent oubliée. Elle ne se reconnaît pas dans tous ces changements politiques et sociaux. Plusieurs Créditistes croient qu’il est temps pour eux de faire le saut sur la scène provinciale pour ...
  • 2014
  • 00:21:36
  • 13-14
  • Ajouté le: 10 août 2015

Tout le monde en parlait La Saint-Jean-Baptiste, du sermon à la chanson

Le 24 juin 1975, sur le Mont Royal, Lise Payette présente Gilles Vigneault, Louise Forestier et Yvon Deschamps dans un spectacle qui attire une foule monstre. Gilles Vigneault a préparé un cadeau inusité pour cette fête : la chanson Gens du pays.
  • 2013
  • 00:21:36
  • 13-14
  • Ajouté le: 25 juin 2015

Tout le monde en parlait La réforme de l'éducation

Le début des années 60 marque la fin du long règne de l'Union nationale de Maurice Duplessis. En éducation, le Québec tire dangereusement de l'arrière. Le système ne parvient pas à scolariser massivement les jeunes. Le Québec est la seule province à ne pas avoir de ministère de l'Éducation, car l'Église catholique a la mainmise sur tout le réseau d'enseignement. ...
  • 2008
  • 00:22:51
  • 13-14
  • Ajouté le: 3 oct. 2014

Zone libre La nationalisation de l'électricité

Il y a bientôt 40 ans, le 1er mai 1963, toutes les compagnies privées d'électricité du Québec étaient achetées par le gouvernement de Jean Lesage, au cours d'une grande opération financière appelée, à l'époque, la nationalisation de l'électricité. Cette opération a nécessité, à l'époque, le plus gros emprunt jamais réalisé par des étrangers aux États-Unis. D'un jour à l'autre, Hydro-Québec ...
  • 2003
  • 00:21:14
  • 9-12
  • Ajouté le: 12 sep. 2014

La Révolution tranquille, 50 ans après L'élan de la Révolution tranquille

Pendant la campagne électorale de 1966, Daniel Johnson promet de mettre de l’ordre dans le fouillis de l’administration Lesage. Le soir de l’élection, Lesage se retrouve avec plus de voix, mais avec moins de sièges que Johnson. Il quitte le pouvoir dans l’amertume. Contre toute attente, Johnson demande aux hauts fonctionnaires qui ont servi sous Lesage de rester en poste. ...
  • 2009
  • 00:51:00
  • 9-12
  • Ajouté le: 8 sep. 2014

La Révolution tranquille, 50 ans après L’État, moteur de développement

Les leviers de l’économie échappent aux Canadiens français. Le gouvernement Lesage veut corriger la situation en se servant de l’État. Une fonction publique professionnelle est constituée sur le modèle de celle qui existe à Ottawa. Le nombre de fonctionnaires explose. Ils se syndiquent et obtiennent le droit de grève. En juillet 1966, les hôpitaux sont en grève. Le conflit durera ...
  • 2009
  • 00:50:59
  • 9-12
  • Ajouté le: 8 sep. 2014

La Révolution tranquille, 50 ans après L'ouverture sur le monde

Le Québec gagne de l’autonomie au sein de la fédération canadienne. Lesage crée un régime de retraite québécois, la Régie des rentes. L’espace international du Québec s’agrandit aussi. En 1961, Jean Lesage inaugure la Maison du Québec à Paris en présence du ministre de la Culture de la France, André Malraux, et d’un millier de spectateurs. Paul Gérin-Lajoie affirme les ...
  • 2009
  • 00:50:59
  • 9-12
  • Ajouté le: 8 sep. 2014

La Révolution tranquille, 50 ans après La montée du nationalisme

Un parti indépendantiste, le Rassemblement pour l’indépendance nationale (RIN), voit le jour. Un groupe terroriste, le Front de libération du Québec (FLQ), pose des bombes et menace des hommes politiques. La visite de la reine Élisabeth II à Québec, en 1964, provoque une émeute. Les tensions entre le Canada français et le Canada anglais s’accentuent. Le premier ministre du Canada, ...
  • 2009
  • 00:51:00
  • 9-12
  • Ajouté le: 8 sep. 2014

La Révolution tranquille, 50 ans après Le déclin de l'Église et la libération de la femme

Sous le régime de Maurice Duplessis, le paternalisme imprègne la société québécoise. La femme n’a pas d’égalité juridique et ne peut même pas signer un bail de logement. Au début des années 1960, le Québec entre dans une phase de mutation sociale. L’influence du clergé diminue. L’Église catholique se modernise dans la foulée du concile Vatican II, mais elle voit son ...
  • 2009
  • 00:51:00
  • 9-12
  • Ajouté le: 8 sep. 2014

La Révolution tranquille, 50 ans après « Qui s'instruit s'enrichit »

La réforme de l’éducation est sans contredit l’un des aspects les plus importants de la Révolution tranquille. Au début des années 1960, le Québec a un des taux de scolarisation les plus bas du monde industrialisé et la pression démographique du baby-boom est telle qu’il faut d’urgence construire des écoles. Lucia Ferretti, historienne de l’Université du Québec à Trois-Rivières, explique ...
  • 2009
  • 00:51:01
  • 9-12
  • Ajouté le: 8 sep. 2014

La Révolution tranquille, 50 ans après La nationalisation de l'électricité

Le cartel des sociétés d’électricité, les Trusts, fait obstacle au développement économique. Le niveau de service et les normes techniques varient d’une région à l’autre du Québec. Dans les entreprises, les francophones sont exclus des postes décisionnels. À l’instigation de René Lévesque, Jean Lesage décide de tenir des élections anticipées sur le thème de la nationalisation de l’électricité. Son slogan est ...
  • 2009
  • 00:50:59
  • 9-12
  • Ajouté le: 8 sep. 2014

La Révolution tranquille, 50 ans après Un vent de changement

Malgré la rigidité du gouvernement de Maurice Duplessis, les grands changements des années 1960 se préparent. Chef du Parti libéral de 1950 à 1958 et chef de l’opposition de 1953 à 1960, Georges-Émile Lapalme est l’un des réformistes les plus en vue. En 1959, il rédige Pour une politique, un document dans lequel il rassemble plusieurs idées nouvelles en vue des prochaines ...
  • 2009
  • 00:51:00
  • 9-12
  • Ajouté le: 8 sep. 2014

La Révolution tranquille, 50 ans après Un Québec en retard

Les années de pouvoir de Maurice Duplessis sont marquées par le traditionalisme, l’anti-intellectualisme et l’anti-syndicalisme. Duplessis gouverne en autocrate et pratique ouvertement le favoritisme. L’Église dirige les grandes institutions d’éducation et de santé et contrôle la vie culturelle, notamment par la censure dans la littérature et le cinéma. La mort de Duplessis, le 7 septembre 1959, provoque la stupeur. Son ...
  • 2009
  • 00:50:59
  • 9-12
  • Ajouté le: 8 sep. 2014

Le point Sur les traces de la Révolution tranquille (partie 3 de 3)

Après plus de 30 ans, est-il temps de remettre en cause le modèle québécois? Le chef libéral, Jean Charest, l'a suggéré l'an passé et a été fustigé. Mais la question demeure : l'intervention de l'état dans l'économie est-elle vraiment rentable? Le troisième reportage de la série se penche sur le modèle québécois.
  • 1999
  • 00:18:38
  • 13-14
  • Ajouté le: 4 sep. 2014

Le point Sur les traces de la Révolution tranquille (partie 1 de 3)

Première d'une série de trois reportages sur la Révolution tranquille. Une période d'effervescence, un grand coup de balai et aussi la mise en place d'outils pour la prise en main par les Québécois du développement économique de la province. C'est le fameux modèle québécois, un modèle qu'il est cependant encore très mal vu de critiquer. Dans ce premier reportage, les années 1960 à ...
  • 1999
  • 00:22:50
  • 13-14
  • Ajouté le: 4 sep. 2014

Le point Sur les traces de la Révolution tranquille (partie 2 de 3)

La Révolution tranquille et son héritage. Un héritage qui s’est traduit dans le monde des affaires par ce qu’on a appelé Québec inc. Une classe d’entrepreneurs « made in Québec » soutenue par un important appareil d’intervention économique d’état.
  • 1999
  • 00:19:50
  • 13-14
  • Ajouté le: 4 sep. 2014

Tout le monde en parlait La rivière Jacques-Cartier, victoire des écologistes

En 1972, Hydro-Québec projette d'harnacher l'une des plus belles rivières du Québec, la Jacques-Cartier, située non loin de Québec. Cependant, un mouvement populaire sans précédent forcera la société d'État à renoncer à son projet et entraînera la création du parc provincial de la Jacques-Cartier.
  • 2006
  • 00:22:55
  • 13-14
  • Ajouté le: 24 avr. 2014

Tout le monde en parlait La difficile naissance de l’assurance maladie

Après avoir présidé une commission d'enquête qui recommandait de mettre sur pied un régime public d'assurance maladie au Québec, Claude Castonguay se lance en politique en 1970, se fait élire député, puis il est nommé ministre de la Santé. Dans les mois qui suivent, il réalise sa promesse. Toutefois, les médecins spécialistes, avec à leur tête Raymond Robillard, ont déclenché une ...
  • 2006
  • 01:01:22
  • 13-14
  • Ajouté le: 24 avr. 2014

Second regard Dieu, le nouveau « coming out »?

De plus en plus de personnalités parlent ouvertement de leurs convictions religieuses sur la place publique. Ils en discutent jusque dans l’une des plus populaires émissions de télévision québécoise, Tout le monde en parle. En fait, les gens sont de moins en moins gênés, aujourd’hui, de parler ouvertement de leurs convictions religieuses. Pourtant, il n’y a pas si longtemps encore, dans ...
  • 2005
  • 00:22:15
  • 13-14
  • Ajouté le: 22 avr. 2014

Tout le monde en parlait Luttes étudiantes de la fin des années 1960

1968. L'accès à l'éducation n'est pas aussi facile qu'aujourd'hui. Mais, les jeunes vivent une véritable révolution. Ils envahissaient les cégeps qui détrônent les collèges classiques. Nouvelles idées, nouveaux comportements, mais aussi une grande incertitude : il n'y a pas assez de place dans les universités francophones. Grand coup de tonnerre à l'automne 1968 : contestation et occupation dans les collèges ...
  • 2006
  • 01:10:24
  • 13-14
  • Ajouté le: 10 avr. 2014

Tout le monde en parlait Humour politique : Les insolences des Cyniques / Quand l'humour se mêle de politique

Début des années 60 : un groupe de quatre jeunes étudiants de l’Université de Montréal fonde Les Cyniques. En pleine Révolution tranquille, ils font eux-mêmes leur petite révolution dans le monde de l’humour québécois. Les années 70 sont fertiles en bouleversements. C’est l’ère des imitateurs : Jean-Guy Moreau et Claude Landré s’amusent des travers de nos politiciens et les imitent ...
  • 2010
  • 00:45:10
  • 13-14
  • Ajouté le: 14 juin 2013

Tout le monde en parlait Les hippies

Sexe, drogue et rock-and-roll : voilà les trois éléments auxquels on a réduit le mouvement hippie né au milieu des années 60. À l’origine, il était surtout un phénomène idéologique motivé par la contestation des valeurs militaristes et capitalistes américaines. Tous les tabous ont sauté au profit du vivre et laisser vivre. C’est le règne de l’amour libre. Ces marginaux ...
  • 2010
  • 00:22:59
  • 13-14
  • Ajouté le: 14 juin 2013