La facture Des promesses douteuses de l'école Encel / Vacances à temps partagé, fini la pression?

La facture Des promesses douteuses de l'école Encel / Vacances à temps partagé, fini la pression?

Des promesses douteuses de l'école Encel : Plusieurs finissants de l’école Encel se plaignent de la qualité de la formation qu’ils ont reçue. L’école de formation professionnelle leur a vendu un cours d’opérateur de machineries lourdes au coût de 52 000 $ en leur promettant un taux de placement de 90 %. Pourtant, après un an intensif de recherche d’emploi, plusieurs étudiants ne travaillent toujours pas. - - Vacances à temps partagé : fini la pression? : Contrairement aux contrats de vente itinérante qui sont bien encadrés, le monde des vacances à temps partagé est encore une jungle. Les commerçants n’hésitent pas à mettre de la pression sur les clients pour conclure des ventes qui, autrement, pourraient leur échapper. Une fois pris dans l’engrenage, les clients arrivent rarement à faire annuler leurs contrats. L’OPC a une solution, mais encore faut-il que le gouvernement accepte de la mettre en place pour que la situation change.

  • 2014
  • 00:21:36
  • 13-14
  • Ajouté le: 5 nov. 2014
Les abonnés de Curio.ca peuvent accéder aux contenus à l'extérieur de leur institution. Vous devez récupérer votre code d'accès et créer un compte utilisateur.

La nouvelle version de Curio est disponible !

Accédez à cette page via la nouvelle version et découvrez une toute nouvelle expérience.

Essayez la nouvelle version