Tout le monde en parlait Greenpeace : des hippies du lobby

Tout le monde en parlait Greenpeace : des hippies du lobby

C’est à Vancouver dans les années 1960 qu’une poignée de hippies créent Greenpeace pour s’opposer à un test nucléaire au large de l’Alaska. Puis, Greenpeace prend la défense des baleines et, avec l’aide de Brigitte Bardot, s’oppose à la chasse aux blanchons. Mais l’organisation est victime de son succès. Des querelles intestines et une gestion déficiente la fragilisent. Les hippies du début cèdent la place à des gestionnaires. Le siège international de l’organisation passe de Vancouver à Amsterdam. Vous entendrez dans cette émission : Rex Wyler, photographe et militant depuis 1972; George Payrastre, ex-cameraman pour Greenpeace; Barbara et Robert Stowe, enfants des cofondateurs Dorothy et Irwing Stowe; Patrick Moore, militant de la première heure et ex-président de Greenpeace; Pierre Lacoste, ex-amiral de la marine française et dg de la direction de la sécurité extérieure de 1982 à 1985; Paul Watson, militant de la première heure et écologiste; Laurent Trudel, ex-militant écologiste; Remy Parmentier, militant pour Greenpeace de 1976 à 2003; Pierre Gleizes, photographe pour Greenpeace depuis 1980.

  • 2012
  • 00:52:14
  • 13-14
  • Ajouté le: 14 juin 2013
Les abonnés de Curio.ca peuvent accéder aux contenus à l'extérieur de leur institution. Vous devez récupérer votre code d'accès et créer un compte utilisateur.