Second regard Jeunes et sans religion / Quel avenir pour nos morts?

Second regard Jeunes et sans religion / Quel avenir pour nos morts?

Jeunes et sans religion : Une nouvelle génération de non-croyants se pointe. Ils se disent sans religion, athées ou simplement en questionnement. Ils représentent ce qu'on pourrait appeler les nouveaux sans-religion et transforment peu à peu la carte des religions au Québec. Certains chercheurs parlent d'un athéisme silencieux : « C’est quelque chose de générationnel. Les jeunes n'ont pas cette perception rigide de la laïcité que l'on retrouve généralement chez ceux qui les ont précédés. Ces nouveaux athées ou sans-religion ne portent pas de lutte, ils sont moins réactifs et plus tolérants ». - - Quel avenir pour nos morts? : Le cimetière est le lieu de toutes les fantasmagories, de tous les imaginaires, un théâtre où la mort est mise en scène pour les vivants. Celui du Père-Lachaise, à Paris, en est le plus bel exemple. Mais notre rapport au temps et à la mort a changé. Le cimetière reste-t-il un lieu de mémoire ou d'accumulation? Quel avenir pour nos morts?

  • 2014
  • 00:21:36
  • 13-14
  • Ajouté le: 27 oct. 2014
Les abonnés de Curio.ca peuvent accéder aux contenus à l'extérieur de leur institution. Vous devez récupérer votre code d'accès et créer un compte utilisateur.

Peut être trouvé dans

La nouvelle version de Curio est disponible !

Accédez à cette page via la nouvelle version et découvrez une toute nouvelle expérience.

Essayez la nouvelle version