Le téléjournal ​L'Alberta s'excuse pour la rafle des années 1960

Le téléjournal ​L'Alberta s'excuse pour la rafle des années 1960

L’Alberta s’est excusée officiellement pour les souffrances subies par des milliers d’Autochtones, retirés de leur famille et éloignés de leur communauté au cours de la rafle des années 1960. « À vous, les survivants de la rafle des années 60, à vos enfants, à vos parents, à vos communautés, de ma part comme première ministre de l’Alberta, de la part de tous les élus représentant le peuple albertain, et au nom du gouvernement de l’Alberta, nous sommes désolés », a déclaré Rachel Notley, la première ministre de l’Alberta. Elle s’est entre autres excusée pour tout ce dont les victimes de la rafle ont subi pendant de nombreuses années : les traumatismes, la douleur, la confusion, la frustration ainsi que pour la perte de leur identité et de leur famille. On estime qu’environ 20 000 enfants autochtones canadiens ont été séparés de leurs parents par les services sociaux et confiés à des familles non autochtones entre les années 1960 et le début des années 1980. La plupart ont été privés de tout contact avec leur culture, leur langue ou leur communauté. Certains ont subi de mauvais traitements. Les traumatismes de ce déracinement se font toujours sentir aujourd’hui. Reportage du 28 mai 2018.

  • 2018
  • 00:02:53
  • 13-14
  • Ajouté le: 13 fév. 2019
Les abonnés de Curio.ca peuvent accéder aux contenus à l'extérieur de leur institution. Vous devez récupérer votre code d'accès et créer un compte utilisateur.