Les supersens des animaux L'effraie des clochers, la chasse et le son

Les supersens des animaux L'effraie des clochers, la chasse et le son

Plus on s’approche des aiguës, moins les oreilles humaines sont sensibles. Le chant des oiseaux à la campagne nous est familier, mais il y a aussi les cris de petits mammifères comme les campagnols qui nous échappent à moins d’être à proximité. Cependant, une créature sait parfaitement capter ces sons très faibles. Pour nourrir ses petits, un couple de chouettes effraie doit capturer 8 campagnols par jour. Quand elles partent chasser, souvent au milieu de la nuit, elles ont besoin de repérer leurs proies très précisément pour les capturer du premier coup. Pourtant, leur champ d’action est un paysage immense.

  • 2014
  • 00:04:47
  • 9-12
  • Ajouté le: 11 déc. 2019
Les abonnés de Curio.ca peuvent accéder aux contenus à l'extérieur de leur institution. Vous devez récupérer votre code d'accès et créer un compte utilisateur.

Guide(s) de l'enseignant

  • Comment utiliser la vidéo en classe [.pdf]

    Comment utiliser la vidéo en classe [.pdf]

Peut être trouvé dans

Catégories

Chaînes