La semaine verte Les truies chinoises

La semaine verte Les truies chinoises

Des producteurs porcins s’intéressent à la génétique pour améliorer le rendement de leur élevage. La truie Tai Zumu, moitié chinoise, moitié européenne, est une excellente mère. Elle s’occupe bien de ses porcelets, elle a plus de tétines que les autres truies et elle sèvre complètement ses petits. La chance de survie de ses porcelets est donc plus grande. Au Québec, un troupeau de 200 truies donne normalement 4000 porcs par année. Avec des truies chinoises, il n’en faudrait que 160 pour avoir 4000 petits. On parle donc d’une économie en nourriture et en main-d’œuvre. Cela veut aussi dire qu’il y a moins de lisier. Reportage du 17 octobre 2004.

  • 2004
  • 00:10:26
  • 13-14
  • Ajouté le: 16 juil. 2020
Les abonnés de Curio.ca peuvent accéder aux contenus à l'extérieur de leur institution. Vous devez récupérer votre code d'accès et créer un compte utilisateur.

Métadonnées

Sujets
Porcs -- Élevage -- Québec (Province) [RVM] Porcs -- Industrie -- Québec (Province) [RVM] Porcs -- Races [RVM] Enseignement agricole [RVM] Sciences [RVM] Biologie [RVM]
Équipe
Errol Duchaine (Animation), Rachel Brillant (Journaliste), Jean-François Michaud (Réalisation), Denis Roberge (Réalisation-coordination)
Sous-titrage
Disponible
Notice MARC
Visionner Télécharger

Peut être trouvé dans