Tout le monde en parlait Repaire des Hells de Saint-Nicolas

Tout le monde en parlait Repaire des Hells de Saint-Nicolas

Lorsqu’une bombe de 22 kilos de dynamite explose devant le repaire de la rue du Pont, le voisinage est secoué. Laissant la peur de côté, des centaines de citoyens vont marcher devant le repaire des motards pour exiger leur départ. Le message est entendu. La loi antigang, tant réclamée, est adoptée quelques semaines plus tard par le gouvernement fédéral. Elle permettra de saisir le bunker des Hells. Il sera finalement confisqué et détruit après une longue et dure bataille judiciaire de six ans, une première au pays.

  • 2011
  • 00:22:40
  • 13-14
  • Ajouté le: 14 juin 2013
Les abonnés de Curio.ca peuvent accéder aux contenus à l'extérieur de leur institution. Vous devez récupérer votre code d'accès et créer un compte utilisateur.